Cette fois, nous y sommes. La publication de l’appel à candidatures pour les licences 5G se précise. La mise aux enchères aura lieu en juin. Les opérateurs doivent se manifester avant la mi-février.

Le régulateur a donné ce vendredi le coup d’envoi de l’attribution des fréquences 5G, qui devrait intervenir dans la 2e moitié de l’année, soit plus de deux ans après la date initiale. La mise aux enchères porte sur l’attribution du nouveau spectre 5G, mais aussi des spectres 2G et 3G existants.

Les candidats ont jusqu’au 16 février 2022 pour soumettre leur candidature.  Proximus et Telenet ont déjà exploité les fréquences provisoires, mais Orange n’a pas encore dévoilé de stratégie à ce niveau.  Un 4e opérateur déclaré candidat est attendu, Citymesh. L’Institut prendra une décision quant à la recevabilité des candidatures dès le printemps, avant une mise aux enchères en juin prochain. Les fréquences seront attribuées jusqu’en 2040.

Trois procédures sont prévues, selon le site Auction2022.

Le communiqué officiel peut être consulté en ligne en PDF sur le site de l’IBPT.