L’idée, née à l’automne 2014, se concrétise enfin: la séduction par morceaux débute d’abord sur le Play Store. La plateforme d’Apple viendra ensuite.

Disponible en version beta depuis bientôt deux ans, Puzme entre dans sa phase commerciale. Le concept est simple : alors que Tinder permet de naviguer parmi des profils relativement complets au niveau photographique, son nouveau concurrent belge invite à convaincre à l’aide de détails comme les yeux, un tatouage ou tout autre élément corporel intéressant.

On vous voit arriver à des kilomètres : les parties charnues sont très vivement déconseillées. Cependant, les plus créatifs trouveront le meilleur moyen d’échanger des pièces du puzzle avec d’éventuels futurs partenaires. Et c’est peut-être sur ce point que Puzme pourrait rencontrer des difficultés à embrasser les célibataires déjà actifs sur des plateformes moins énergivores. Ou emballer ceux qui ne souhaitent pas provoquer la rencontre exclusivement sur le physique. Bref, le potentiel dans ce segment très rentable est présent.

L’application pour Android est à télécharger du côté du Play Store via le lien en fin d’article. Les iPhone seront servis en fin d’année.

Puzme. Jouez le mystère !
Développeur: Puzme
Prix: Gratuit